10 conseils pour payer moins cher son voyage

Parfois considéré à tort comme un simple luxe, voyager est en réalité une nécessité. En effet, le voyage permet de sortir de sa zone de confort, de s’émerveiller devant de magnifiques paysages, d’élargir son esprit… Voyager est de ce fait, une passion que partagent de nombreuses personnes. Malheureusement, beaucoup n’osent pas donner suite à leurs envies d’ailleurs, en raison des contraintes budgétaires. Pourtant, même si voyager implique souvent des moyens financiers conséquents, il existe de nombreuses astuces parfois méconnues pour voyager moins cher. On vous dévoile dans cet article les meilleures techniques des voyageurs pour partir pas cher !

1- Réserver son vol à l’avance

Un classique qui fonctionne toujours ! Pour voyager moins cher, il est fortement recommandé de réserver son billet d’avion au moins 2 mois à l’avance. En faisant cela, vous pourrez payer votre vol jusqu’à 20% moins cher. En effet, plus la date de départ approche, plus les compagnies font grimper les prix des billets d’avion. 

Il faut savoir qu’un quota est souvent réservé dans chaque avion au meilleur prix. Une fois ce quota épuisé, il n’y a plus d’offres intéressantes. Pour économiser un max et faire un voyage pas cher, il faut donc s’y prendre tôt et ne surtout pas attendre la dernière minute si on veut faire une bonne affaire ! 

2- Passer par les comparateurs de prix

Les comparateurs de prix mettent en concurrence les compagnies aériennes et vous permettent de trouver le meilleur tarif pour voyager à moindre coût. Les comparateurs en ligne ont l’avantage d’être gratuits, et vous permettent d’avoir une idée globale des prix pratiqués par les compagnies en fonction des destinations. 

Cela vous fait gagner du temps et vous évite de faire le tour de plusieurs compagnies pour comparer leurs tarifs. Leur objectif est de vous permettre de trouver un vol moins cher rapidement et donc de voyager au meilleur prix. Google Flights et Skyscanner par exemple font partie des comparateurs les plus performants. 

3- Vider ses cookies pour éviter l’IP Tracking 

Lorsque vous vous rendez sur les sites des compagnies aériennes, ils peuvent vous identifier à partir de votre adresse IP. De ce fait, si vous effectuez des recherches plusieurs fois sur leurs sites, sur une période donnée, ils comprendront qu’il y a de grandes chances que vous achetiez un billet d’avion prochainement. 

Pour vous inciter à prendre votre billet rapidement, les compagnies font donc augmenter les prix. L’idée est de vous faire croire que plus vous attendez, plus les prix des vols grimpent. Vous pourrez donc acheter un billet beaucoup plus cher tout simplement parce que votre adresse IP a été tracée. Pour ne pas être victime de cette opération marketing, videz le cache et supprimez les cookies qui sont présents sur votre ordinateur ou smartphone, avant de démarrer vos recherches de vols. Pensez également à utiliser la navigation privée afin de ne pas être tracké et de bénéficier d’offres à prix raisonnable. 

4- Profiter des formules tout inclus

Les formules tout inclus font partie des meilleurs deals lorsque l’on cherche à voyager moins cher. Ce sont des offres avec des tarifs imbattables qui incluent un billet d’avion à tarif préférentiel, votre hébergement ainsi que la restauration. Les formules tout inclus sont souvent proposées par les agences de voyages et sur des courts séjours. 

En optant pour ces formules all inclusives, vous pourrez profiter de vos voyages à moindre coût, sans avoir à vous soucier de votre hébergement, de la restauration ou du budget pour faire des activités touristiques. 

5- Voyager hors saison !

C’est bien connu, pendant les vacances d’été et de fin d’année, voyager coûte excessivement cher. En raison de la forte demande, les compagnies et agences de voyage n’hésitent pas à faire monter leurs prix. 

Pour payer son voyage moins cher, l’astuce maligne est de partir en saison creuse. A la fin des grandes vacances et lorsque l’affluence touristique baisse, les compagnies aériennes, campings, hôtels et gérants d’attractions touristiques ont moins de clients. Pour s’ajuster à la faible demande sur le marché, ils sont donc obligés de réduire drastiquement leurs prix. Résultats : vous avez accès à toutes leurs offres à petit prix et d’un service de bien meilleure qualité !

6- Voyager en semaine

Cette astuce est peu connue mais peut vous permettre d’économiser quelques milliers d’euros. En effet, les prix des vols coûtent généralement moins chers les mardi, mercredi et jeudi. On vous recommande donc vivement de choisir une date de départ et de retour calée sur ces jours, lorsque vous en avez la possibilité. Et pour éviter d’être surtaxé, le meilleur conseil que l’on puisse vous donner est de réserver votre vol la nuit, entre minuit et 6h du matin

Pendant les heures creuses, c’est-à-dire de 00h à 06h, les prix des billets baissent de 15 à 30 %.. C’est généralement à ces moments que les compagnies aériennes font des rabais ou des réductions sur les frais de réservations. 

7- Oublier les grands hôtels !

Pour profiter de son voyage à petit prix, on fait une croix sur les grands hôtels ou autres hébergements hors de prix. Il faut plutôt privilégier les logements abordables qui vous permettront d’économiser de l’argent tout en vous créant des souvenirs mémorables. Le logement chez l’habitant est par exemple, la meilleure chose à faire pour découvrir la culture de la destination dans laquelle vous allez. 

Vous avez également les auberges de jeunesse, les maisons d’hôte, les campings et Airbnb qui vous reviennent moins chers tout en vous offrant une expérience agréable. Possible aussi d’opter pour le woofing. Très en vogue en ce moment, le principe du Woofing est de travailler au sein d’une ferme biologique en échange d’un hébergement et restauration gratuit. C’est le même principe que le système Au Pair. 

8- Eviter les restaurants hors de prix

Lorsque l’on voyage, la restauration peut facilement faire exploser le compte en banque quand on ne fait pas les bons choix. Même si quand on visite une nouvelle destination, on a envie de tester mille saveurs et de faire le tour des meilleurs restaurants du coin, il ne faut pas oublier d’utiliser des techniques simples et efficaces pour limiter ses dépenses. Par exemple, au lieu d’aller au restaurant à chaque repas, vous pourrez faire vos courses dans les marchés locaux, et, cuisinez vous-même les produits locaux. Pas envie de faire la cuisine ? Tentez-la street food qui est parfois beaucoup plus délicieuse que les grands plats raffinés des restaurants luxueux. 

Et si vous avez envie de vous faire un restau, préférez les adresses situées hors des sites touristiques. Les restaurants près des attractions touristiques sont souvent des pièges à touristes et ont tendance à faire grimper leurs prix. Allez plutôt dans les restaurants où vont manger les locaux. Cela vous permettra de goûter à des plats locaux, savoureux, plus consistants et à petits prix ! Et si vous devez aller dans un restaurant 5 étoiles, ne cherchez pas forcément à prendre le plat le plus cher de la carte. Votre compte en banque vous remerciera ! 

9- Privilégier les transports locaux

Autre poste de dépense important lors d’un voyage : le transport. La plupart des gens, lorsqu’ils sont en déplacement, louent une voiture ou optent pour les taxis et autres VTC présents sur place. Cela n’est pas toujours la meilleure option, notamment lorsque l’on cherche à faire des économies. Selon la destination, on vous suggère de vous renseigner sur les meilleures manières de se déplacer, autre que les taxis et la location de voiture. Certaines métropoles par exemple, vous offrent la possibilité de louer des vélos. Cela pourrait vous revenir beaucoup moins cher qu’un chauffeur privé. 

Les transports en commun tels que le métro, le bus, sont aussi à privilégier tant que possible. Et quand les sites que vous visitez sont proches de votre logement, n’hésitez pas à opter pour la marche. C’est la meilleure manière de découvrir les belles ruelles, les meilleures adresses et les stands de street-foods délicieux. A travers la marche, vous pourrez aussi mieux vous imprégner de la culture locale et de l’ambiance de la destination.

10- Faire un max d’activités gratuites

Quand on va dans un nouveau pays, on est souvent tenté de découvrir les sites touristiques les plus populaires de la région et de tester les meilleures attractions locales. Ce qui est tout à fait normal. Mais lorsqu’on cherche à voyager moins cher, il faut savoir se montrer malin, en optant pour des activités touristiques gratuites ou moins chères. Fort heureusement, il existe des milliers d’activités que vous pourrez faire pour presque rien, lorsque vous partez à l’aventure. 

A titre illustratif, vous pourrez vous balader dans les plus beaux parcs de la région, visiter les musées gratuits, vous poser sur les plus belles plages, flâner dans les rues, prendre des photos des lieux emblématiques, cibler les points de vue auxquels vous pourrez accéder gratuitement ou presque, pour profiter des plus belles vues panoramiques de la région, … 

S’echapper, ailleurs, maintenant!

Marre du train train quotidien? Il est grand temps de Sechapper.com. Ce site vous permettra de trouver en un clic votre voyage de rêve. En effet des millions d’offres de voyages, en provenance des agences réceptives, centrale hôtelière, et autres professionnels du tourisme en tous genres, sont référencées. Le service, volontairement épuré, ne tient que sur une seule page, et vous permet d’arriver sur le site du marchand le plus rapidement possible. Un moteur de recherche qualifié de Big Data est implanté sur Sechapper.com.  Il permet de faire des recherches différemment de celle que vous pourriez faire dans un comparateur de voyage ou sur un site d’agence. En effet,  au lieu d’être un simplement référencées sur une destination, les offres sont indexées de manière sémantique et peuvent donc être retrouvées grâce aux descriptifs, tags, et contenus qu’elles comportent.  La nouveauté du service provient aussi de sa capacité à être partagé facilement,  à la manière d’un Pinterest du voyage.  Autre différence par rapport à n’importe quel autre site, Sechapper.com, regroupe aussi des sites de taille intermédiaire ou des petits producteurs, chose rarissime dans le secteur de l’agrégation de catalogue de voyage. Bonne découverte sur Sechapper.com

Découvrir la Provence

La Provence regorge de merveilles. Que vous soyez à Arles, Nîmes, Avignon, en Camargue ou dans le Lubéron vous trouverez des sites touristiques d’exception. Les amoureux de la nature ne seront pas en reste : en effet on ne compte plus les sentiers de balades ou les parcours à vélo. Les fans de gastronomie pourront se délecter les papilles dans tous les coins de la Provence : les marchés provençaux, certes parfois un peu touristiques, regorgent de merveilles et produits du terroir. La Provence ne serait rien sans ces lieux de visite et sites touristiques d’exception : le delta de Camargue, les arènes de Nîmes, le marché de l’Isle-sur-la-Sorgue, Gordes, Le Pont du Gard ,Villeneuve-lès-Avignon, Saint-Rémy-de-Provence, les Baux-de-Provence et les carrières de Lumière, les Alpilles. Nous vous conseillons de réserver bien à l’avance en saison en effet en plein été La Provence est prise d’assaut par les festivaliers. Les visiteurs désir de préparer leur circuit pour on se rendre sur le guide de Provence : ProvencePass.com, un site dédié à la réservation de visites et d’activités en Provence. Inspirez-vous grâce à des centaines de suggestion sur tout le territoire.

Le livre des records, version hôtels: la plus grande piscine

Vous ne rêvez pas… Si vous avez des doutes sur l’existence de cette piscine d’un kilomètre de long, vous pouvez toujours aller vérifier sur Google Maps. Elle contient, en eau (salée s’il-vous-plaît), la quantité de près de 6000 piscines. Autant vous dire qu’en une ou deux longueurs, vous avez fait votre sport de la journée (voir de la semaine). Et si vous n’aimez pas nager, vous pouvez vous déplacer en canoë kayak, en bateau, en kite surf…
Vous pourrez trouver cette piscine au Chili, au San Alfonso Del Mar Resort.

BnbSitter: « Vous louez, nous accueillons. »


Le(s) fondateur(s)

Les fondateurs de BnbSitter Piero Cipriano et Biagio Tumino ont d’abord suivi un parcours concentré sur l’enseignement supérieur. L’un docteur en anthropologie, et l’autre en chimie, les deux Italiens ont pourtant toujours voulu monter une start-up depuis qu’ils se sont connus étudiants. L’idée de la consommation collaborative leur a séduit: BnbSitter voit alors son jour.

Le service

BnbSitter met les propriétaires de location saisonnière en relation avec des professionnels qui offrent un service à la carte, dont l’accueil des locataires, leur départ, le ménage et le linge. En permettant aux propriétaires de trouver en quelques clics des prestataires selon leurs disponibilités en temps réel, le service reste simple et pratique. Le paiement en ligne est sécurisé et s’effectue après les missions, assurant ainsi la qualité du BnbSitter.

La genèse de l’idée

Quand Piero et Biagio sont partis à Rio, ils ont trouvé un appartement dont le propriétaire a dû faire le tour de la ville pour leur remettre les clés pendant qu’ils attendaient des heures! De retour à Paris, ils ont réfléchi à un service pratique pour tout le monde: BnbSitter.

Une anecdote

Une devinette: Un voyageur, étant venu une heure plutôt pour un check-in, a passé l’heure dans un café près de l’appartement. Cependant, le BnbSitter qui devait l’accueillir l’a également attendu pendant une heure. Que s’était-il passé? Réponse: Le voyageur avait oublié d’avancer l’heure de sa montre, il était anglais!

Découvrir le service

Click & Boat: location de bateaux entre particuliers

Le(s) fondateur(s)

Click & Boat a été créée en septembre 2013 par Jérémy Bismuth et Edouard Gorioux. Aujourd’hui Click & Boat (www.clickandboat.com) est leader sur le segment de la location de bateaux entre particuliers en Europe.
Jérémy Bismuth (le Marseillais – Bateau moteur), a étudié́ à la Sorbonne puis à Dauphine, c’est un passionné de voile et de motonautisme.
Edouard Gorioux (le Breton – Voile), diplômé de Supélec, il a travaillé 3 ans en tant que Conseiller Financier avant de s’orienter sur un projet humanitaire pour lequel il a réalisé́ un voyage à la voile au Brésil.

Le service

Click & Boat est une plateforme communautaire lancée dans le sillage d’Airbnb et BlaBlaCar qui met en relation les propriétaires de bateaux avec de potentiels locataires. Sur Click & Boat on trouve une grande diversité de bateaux (voiliers, bateaux à moteur, semi-rigides,…) disponibles à des prix très attractifs pour une durée allant d’une demi-journée et plusieurs semaines.
Ses avantages ? Une plateforme simple et conviviale ainsi qu’une assurance plaisance tous risques à la journée proposée aux propriétaires. Depuis décembre, Click & Boat est disponible via une application mobile disponible dans l’App Store et sur Google Play.

La genèse de l’idée

Click & Boat est le résultat d’un constat évident : des millions de bateaux dorment dans les ports européens et coûtent cher à leurs propriétaires (entretien, place de port, assurance). En parallèle, de nombreuses personnes souhaitent naviguer à moindre coût mais n’ont pas les moyens de devenir propriétaire.

Une anecdote

Au cours de l’été 2014, donc de la première saison de Click & Boat, l’un de nos membres, William a demandé sa femme en mariage sur un bateau loué à un particulier en Bretagne sud.
Découvrir le service

Interview de Olivier Monat, la conduite de l’innovation au coeur du développement hôtelier.

Qui êtes-vous ?

OLIVIER MONAT/OLM.
OLM pour Optimisation, Lab, Mission.
Un accompagnement de ceux qui s’engagent dans le changement par les voies de l’innovation.

Quels produits/services commercialisez vous ?

Des solutions, des mises en œuvre, des stratégies et des concepts pour tous les projets d’avenir auxquels se sentent confrontés les investisseurs, les propriétaires et les gestionnaires.

Quelle est votre perception des grandes tendances de votre secteur et de l’hôtellerie en général ?

L’hôtellerie est devenue un produit d’investissement immobilier.
Cette bifurcation a changé les modes de raisonner et de concevoir l’hôtel.
Le rendement du tout immobilier en hôtellerie montre ses limites depuis quelques années.
Le resserrement des marges d’exploitation et la dépendance des réservations accrue aux intermédiaires tendent à réfléchir à d’autres modèles.
L’industrie hôtelière, nommée comme cela au siècle dernier, n’est plus une industrie, mais un commerce de location courte durée d’espaces. Sauf pour le luxe et les sites d’exception où le client s’attache et s’immerge plusieurs jours.
La rénovation de l’hôtellerie passera par sa capacité à capter les changements de la société voire à les devancer.

Quels bons conseils pourriez-vous donner aux hôteliers pour appréhender votre marché ?

Au début, il y avait les relais à chevaux, à diligences, de poste, puis l’auberge du voyageur et ensuite l’hôtel de la gare, etc.
L’hébergement a souvent été couplé à une autre offre réclamée par l’évolution de la société.
Partant de ce principe, on ne peut qu’être incité à ouvrir l’hôtel à des activités complémentaires.

Quelle est la spécificité de vos produits / services sur le marché?

La création de mixités d’usages.
Un hôtel est un lieu privilégié pour développer des activités convergentes à la sienne.
La création de liens de coexistence entre des investisseurs et des groupes hôteliers avec des start-up ou des porteurs de projet, dans le but de préparer des terrains d’expérimentation et favorables à l’amorçage et au décollage d’innovations.
L’hôtel peut aussi être un hébergeur de talents.

Quels sont vos axes de développement à venir?

Inciter les hôteliers indépendants à mettre en œuvre des projets de mixités d’usages accentuant leur exploitation.
Créer des liens entre les investisseurs et la génération des idées (start-up).
Explorer les nouveaux gisements de valeurs et de revenus pour les fonds d’investissement.

Quelle est votre actualité?

La mise au point d’un concept d’espace de coworking implanté dans les hôtels et notamment en mixité avec les salles de petit déjeuner de ceux-ci.
Après 9 h, ces salles sont désertes et inoccupées.
Ce concept vise aussi à régénérer les anciens business center.
Il sera livrable en version test à partir de septembre 2014.
Plusieurs candidats ont déjà fait la demande de pouvoir tester cette idée déjà très avancée avec son ingénierie et sa mise en réseau.
La création d’un écosystème de rencontres dans les restaurants favorisant les contacts et les rapprochements entre les startuppers avec les dirigeants et les décideurs des groupes et des grandes entreprises.
Les restaurants des hôtels seront naturellement impliqués.
Un nouveau concept d’hôtel pour un investisseur indépendant qui abritera un lieu de rencontres et de résidences pour des porteurs de projet.
Un lieu urbain de méditation et de ressourcement.

Site web :http://fr.linkedin.com/pub/olivier-monat/27/ab4/63a
Compte Twitter : @Olivier_Monat

Interview de Jérémie Daum, Mr Paxs, consultant e-tourisme & hotellerie

Qui êtes-vous ?

J’ai vécu 18 au Maroc, 1 an en Australie, 7 ans à Paris et 14 dans le sud à Montpellier, avec plus de 30 destinations maîtrisées, une étape chez Air France, puis près de 12 ans de tour operating sur mesure pour Voyageurs du Monde, Planet Veo en tant que conseiller spécialiste puis chargé de production et commercialisation web, je pense avoir une expertise du travel offline et online…

Quels produits/services commercialisez vous ?

Je suis consultant en communication et marketing e-tourisme, j’interviens principalement sur des missions en freelance dans les domaines de l’e-reputation, la recherche de partenariat web, la rédaction et l’animation de social media travel (réseaux sociaux) & la production de contenus voyages & hôtellerie.

Mes prestations vont du conseil rédactionnel, storytelling, rédaction de catchline, écriture de blog, contenus réseaux sociaux adaptés aux besoins du e-tourisme et des habitudes du social travel. Je me consacre également au conseil e-réputation et à la recherche de partenariat web et social media pour OTA, hôteliers, chambres d’hôtes, réceptifs, Tour Operator ou agences en ligne…

Quelle est votre perception des grandes tendances de votre secteur et de l’hôtellerie en général ?

Dans le tourisme et l’hôtellerie, comme dans d’autres secteurs, on parle beaucoup d’e-réputation. Je pense que cette notion du web et du service client est importante et désormais incontournable, mais il ne faut pas oublier, la e-relation et le e-service avec son client ou son prospect… Avant de corriger le tir des mauvais avis etc… il faut apprendre à répondre sur les canaux où se trouvent les prospects et clients, à savoir (et en partie) les réseaux sociaux…

Quels bons conseils pourriez-vous donner aux hôteliers pour appréhender votre marché ?

Pour bien gérer toute la problématique du web 2.0. et du web marketing d’aujourd’hui, notamment les réseaux sociaux, il faut soit avoir une ressource humaine en interne qui y est réellement sensibilisée (et pas seulement un stagiaire), soit faire appel à des ressources externes qui seront plus up to date et 100% consacrées à ces tâches et missions…

Quelle est la spécificité de vos produits / services sur le marché?

Je suis diplômé E-Business Tourisme de l’ Escaet (formation référente dans le domaine du marketing du tourisme), consultant freelance en communication et marketing depuis 2009, mais je me consacre exclusivement aux clients et au marché du voyage, tourisme, hôtellerie avec les besoin du Online.

Vu mon parcours, mes clients et ma passion du voyage, je ne suis pas un simple community manager, je pense avoir une vision et prestation plus large, je parle de ce que je connais et ce qui me motive réellement. Je connais le terrain et le réseau de ce milieu…

Quels sont vos axes de développement à venir?

La gestion et promotion d’événements touristiques, hôteliers ou MICE sur les réseaux sociaux, grand public et ou BtoB…

Et un deuxième axe, à savoir les besoins et le marché du tourisme collaboratif (covoyage, covoiturage, hébergement chez l’habitant, etc…) dont les plateformes se développent énormément en ce moment…

Quelle est votre actualité?

Je travaille actuellement avec un tour operator spécialisé dans les voyages photo qui propose une offre et un concept unique, avec du contenu de rêves pour un community manager, la photo en voyage ! J’ai eu également l’opportunité récemment de travailler pour la communication et la promotion d’un salon Incentive dans le sud de la France, un beau challenge dans le milieu MICE et Corporate Travel du tourisme et de l’hôtellerie…

Site web :http://www.paxs.fr/
Page Facebook :https://www.facebook.com/MrPaxsandMrsPaxs
Compte Twitter : https://twitter.com/Jeremiedaum