Conseils pour mieux vendre en direct – Leçon #2 : OPTIMISER SON SITE WEB D’HOTEL

CONSEIL 2. OPTIMISER SON SITE WEB HOTELIER

# Du beau et efficace! il semblerait que 80% des internautes fassent attention au visuel avant d’acheter sur un site.

# Adapter son site au e-commerce pour transformer en ligne, quitte à faire appel à un ergonome. Un taux de transformation trop bas et inférieur à 2% doit rendre vigilant.

# Rendre très visible ce que les internautes cherchent en premier : le prix, les visuels fidèles et quali, les contacts, les avis consommateurs / références, les packages / offres spéciales

# Adapter son site en responsive design pour une consultation depuis les mobiles (au moins 25% des internautes français consultent le web depuis mobiles et smartphones, Google pénalise les sites non optimisés)

# Définir à la conception ou la refonte d’un site web (ou d’une application mobile ou page fans…), les objectifs de chaque canal de distribution

# Suivre les metrics de son trafic web via Google Analytics : source du trafic, provenance, mots clef…et le taux de rebond, en gros tenter d’analyser les comportements des visiteurs qui fuient rapidement vos pages

# Faire des tests (A/B testing) si possible pour analyser différents comportements et choisir une ergonomie et un process optimisé pour la transformation en clients de ses prospects

# Soigner les traductions, un étranger sera peu rassuré à se déplacer chez vous si vous prétendez parler sa langue et que tel n’est pas du tout le cas, visiblement

# Penser à bien intégrer le maximum de moyens de paiement utiles, pour les français et les étrangers

# Faire tester et noter son site web par des amis, des proches, et tenter d’obtenir des feed-backs de clients et néophytes

# Ne pas négliger les fondamentaux d’un site web : simple, sobre, rapidité d’affichage, navigation fluide,…

S’inscrire sur notre plateforme de résa en direct et sans commission
Retrouvez tous les conseils aux hôteliers pour mieux vendre en direct

Les acteurs de la location entre particuliers et touristes sur internet

C’est un phénomène qui prend sans cesse de l’ampleur sur internet  : louer son appartement pendant ses absences à des touristes, via des sites communautaires de location, dans la veine du poids lourd du genre, Airbnb.

Le principe de ces locations touristiques entre particuliers est simple  : il suffit de créer un profil personnel, de publier une annonce descriptive de son bien, avec photos, commentaires et bien sûr, prix  ; on attend ensuite les demandes d’internautes à la recherche d’un hébergement. Un système bien pratique pour les propriétaires souhaitant compléter leurs revenus pendant une absence…

De leur côté, ces plate-formes communautaires prélèvent un certain montant sur les transactions effectuées sur le site pour se rémunérer. Certaines offres des services supplémentaires, faire photographier son appartement par un Continue reading

Les comparateurs d’hôtels en ligne  : qui sont-ils  ?

Une vue d’ensemble rapide et claire (si possible…) de l’offre hôtelière, voilà ce que proposent les comparateurs d’hôtels. Ils sont plusieurs acteurs en ligne, parfois uniquement centrés sur les hôtels, offrant le plus souvent la possibilité de comparer également les vols, les séjours, les locations de voiture, etc…

Comparateur d’hôtels, comment ça marche  ?

Le principe est assez simple  : un comparateur se charge de fouiller les offres des centrales de réservation d’hôtels en ligne (les OTA, Booking, Hotel.com, Expedia, une vingtaine au total) ; plus elles sont nombreuses à entrer en compte, plus le comparateur est précis. Suite à une recherche de l’internaute, le comparateur dresse une liste d’hôtels répondant à ses critères, chaque établissement accompagné du prix le plus bas repéré sur internet du côté des sites marchands.

Le choix effectué, l’internaute clique sur un hôtel, puis est rebasculé vers la centrale de réservation, depuis laquelle l’achat est effectué. Les comparateurs ne vendent donc pas d’hôtels, mais comparent l’offre présente sur internet. Un bémol pour l’internaute  : les prix affichés par le comparateur, ne correspondent pas toujours avec le prix final à payer pour une réservation… effet déceptif garanti lorsque cela arrive  !

Ces sites génèrent des revenus au coût par clic, ils perçoivent une commission grâce à la redirection de leur trafic vers les OTA. En conclusion  : les comparateurs référencent l’offre hôtelière affiliée Continue reading